Hephaistos

Hephaistos fut recueilli par Thétis et Eurynomé après que sa mère, Héra, l’ai jeté par dessus le mont Olympe. Oui, on raconte que celle-ci trouva son fils tellement laid qu’elle eu le désir de s’en débarrasser. Ses parents adoptifs, les divinités de la Mer l’accueillent dans une grotte située dans les profondeurs de la mer. Plus tard il vécu sur l’île de Lemnos. Un forgeront très habile Sa passion pour le feu va le guider dans la fabrication d’armes, ainsi, lui et ses cyclopes, se perfectionnent afin de concevoir les armes qui vont servir aux Dieux d ‘Olympe lors des combats. Les accessoires et armes que Hephaistos crée vont aussi servir lors de la Guerre de Troie ainsi que lorsque a eu lieu la Guerre de la Gigantomachie dans laquelle il a aussi combattu grâce au Feu. On peut citer dans ses créations, la ceinture d’ Aphrodite, le Trône et la Foudre pour Zeus, le Bouclier d’Athéna, les flèches d’arc qui vont servir à Éros, parmi bien d’autres. Fort de son savoir faire, Hephaistos est un cœur tendre, il reste convaincu que même si ses fabrications servent au combat, que l’on peut en parallèle trouver la sérénité. Du moins il essaye ! Pandore et Aphrodite Des armes sorties de son imagination, mais Hephaistos créa aussi Pandore qui fut la première femme, mais pas la sienne, en effet le Dieu du Feu fut marié à Aphrodite, la belle Déesse de l’Amour qui elle ne lui a pas gardé respect, elle ne l’aimait guère, en effet comme la mère d’Hephaistos, elle aussi le trouva laid et le trompa avec Éros discrètement, pas simplement, il y a eu dans la vie d’Aphrodite bien d’autres amants avec qui elle enfanta. La vengeance d’Hephaistos Le forgeron fut avertit de l’infidélité de son épouse et se met à concevoir un plan diabolique afin de piéger son concurrent. Il fabrique une chaîne en fer, qui va lui permettre d’enchaîner Éros. Mais ceci ne fut pas sa seule vengeance, il aurait aussi fabriqué un trône en or qu’il offrit à sa mère, Héra s’assoit dessus et se retrouva immobilisée, le trône magique ne la libéra plus, jusqu’à ce que celle-ci accepte le retour d’Hephaistos. Très laid, Hephaistos et représenté ayant les pieds à l’envers, courbé et boiteux. Ses attributs encore très présents aujourd’hui font référence à son métier de forgeron. On retrouve, notamment, le marteau.